Et que fait-on quand on apprend que l’on est surdouée après les tests de QI de ses enfants ?

C’est un sujet véritablement tabou dans lequel je suis tombée récemment après avoir appris que mes enfants étaient dans la catégorie surdouée. Comme souvent c’est à cause de difficultés scolaires que l’on m’a conseillé de faire ces tests. Et bing ! Ils sont classés haut potentiel intellectuel… et on apprend que les parents n’y sont pas pour rien !

adulte surdoué

Une grande claque comme on en prend plus beaucoup à nos âges

Apprendre que l’on est un adulte haut potentiel ou surdoué, ce n’est pas facile.

Pour la simple et bonne raison que l’on est comme tout le monde. On s’imagine que ges gens là sont des êtres :

  • extraordinaires
  • que l’on ne côtoie pas
  • qui réussissent tout
  • qui gagne un fric monstre
  • et on des emplois extrêmement convoités…

Rien à voir avec moi !

Pire, on se dite que peut-être on aurait pu (ou aurait du ?) devenir comme eux, mais que l’on a raté la chance qui nous avait été donnée…C’est bizarre.

C’est comme si d’un seul coup les exigences par rapport à nos vies s’étaient multipliées par dix.

Un adulte surdoué détecté à la quarantaine : retour vers le futur

Du coup c’est surtout la rétroaction qui est la plus impressionnante.

On comprend d’un seul coup tout un tas de chose par la biais des témoignages et des exemples donnés dans de nombreux livres. Par exemple pourquoi on :

  • avait plein de difficultés là où les gens n’en avaient pas
  • n’arrive pas à faire toujours les mêmes choses comme tout le monde
  • se lasse de tout très vite (y compris parfois des gens)
  • Etc.

Le plus important c’est que non seulement on a raté le coche pour nous, mais que sans le savoir on peut le rater pour ses enfants.

Si on n’est pas au courant, on les compare forcément aux autres et on cherche à ce qu’ils soient « pareil ». Or c’est comme demander visiblement à un zèbre de se comporter comme un cheval… c’est pas exactement la même espèce… sans chercher à dénigrer qui que ce soit.

Douance, surdoué, haut potentiel : à quoi ça sert ?
adulte haut potentiel

Toute la question est là pour moi. Peut importe ce que c’est, j’estime que tout le monde à la même valeur sur terre… du moins au départ.

Donc la question c’est à quoi ça sert d’en parler, d’être reconnu comme tel, etc. ?

Pour moi c’est simple, cela sert à :

  • ne pas tomber dans des pièges dans lesquels on est nombreux à être tombés
  • profiter de son intelligence pour faire des trucs constructifs et pas pour se triturer le crâne
  • être mieux dans sa peau et plus sûr pour mieux aider les autres
  • accomplir certains rêves qui deviennent accessibles passé le bridage psychologique

Mais aussi à résoudre des problèmes spécifiques (apprentissage, concentration) comme j’ai vu sur le site Journée Efficace qui aborde cet aspect sur le prisme de la pratique et de la solution concrète.

journee efficace

Le site Journée Efficace propose des programmes sur certains points problématiques de la douance comme la concentration, la compréhension du monde du travail ou encore la confiance en soi.

Son auteur à l’air d’être un bon zèbre passé par des hauts et des bas tout en ayant accompli des choses intéressantes, mais qui ne doit pas échappé à ses propres doutes (pourquoi n’a-t-il pas publié tous ses livres ????)

Son article sur les adultes surdoués et le monde du travail est édifiant.

Il m’a beaucoup inspiré pour ma réorientation.

Passer à l’action et ne pas rester dans la torpeur. Pour moi ça a été le meilleur révélateur. J’ai commencé à essayer d’utiliser de façon pratique une partie de mon intelligence qui ne servait pas à grand-chose sinon à me dévaloriser.

Le résultat c’est que j’ai déjà commencé à faire des petits changements dans ma vie qui elle même commence à enchaîner des grands.

Par exemple, mes aspirations sur ma vie commencent à me dire qu’il va falloir que choisisse une autre orientation professionnelle.Je commence déjà à travailler dans ce sens.

Et ce n’est que du positif !